Roman

18 € / 228 pages

Date de parution : 7 janvier 2022

ISBN : 978-2-36279-600-5

ISBN livre numérique :978-236279-601-2

Un regard bleu

Amsterdam 1656. Alors que Rembrandt voit ses créanciers à sa porte, il croise le regard bleu d’un inconnu dans la foule, qui immédiatement capte son attention. Cet homme, Comenius, est un philosophe et pédagogue tchèque qui a été contraint par la guerre de quitter son pays. Cette première rencontre signe le début d’une amitié insolite et de plusieurs face-à-face passionnés, intimes et inattendus. Sur fond de siècle flamboyant, nous sommes conviés à les écouter tantôt débattant des questions de leur temps, tantôt confiant leurs doutes d’homme et de père. Mais dans l’atelier, ce regard bleu qu’il faudrait parvenir à rendre sur la toile, demeure insaisissable. Au fil des séances, le portrait que Rembrandt peint auquel Comenius sert de modèle devient alors l’enjeu de ces riches heures entre deux génies. Le peintre signera-t-il ce tableau ? Lui donnera-t-il un titre ? Rembrandt et Comenius se livrent ici un combat singulier dont l’issue est à la fois inévitable et surprenante.

À propos de l'auteur

Née en 1971 en République tchèque, Lenka Horňáková-Civade vit en France. Elle mène de front l’écriture et la peinture. Giboulées de soleil, son premier roman, a reçu le prix Renaudot des lycéens 2016. Son deuxième roman Une verrière sous le ciel a reçu le prix littéraire Richelieu de la francophonie 2019. Elle a fait paraître son troisième roman, La Symphonie du nouveau monde, en 2019.

Du même auteur

On en parle

Nicolas Weill, Le Monde des livres, 7 janvier 2022

L’auteure a subtilement tissé la trame d’une conversation rêvée entre un penseur et un artiste dans la florissante Amsterdam, qui joue alors le rôle de capitale européenne de l’Europe savante. Cette superbe fiction en forme d’allégorie pose une question actuelle. Qu’est-ce que l’Europe centrale et orientale, cet « Occident kidnappé », selon la formule de Milan Kundera, a à transmettre, pourvu que, comme le Rembrandt du roman, nous fassions l’effort de l’entendre ?

 

 

Sean James Rose, Livres hebdo, décembre 2021

C’est l’histoire d’un portrait, pas tant celui d’un homme que d’une relation, que nous livre ici Lenka Horňáková-Civade pour son quatrième roman. C’est surtout l’occasion pour l’écrivaine également peintre de déployer sa palette de mots dont la finesse s’était révélée avec Giboulées de soleil (Alma, 2016). Un double portrait réussi.

Actualités :